Solitaritate

Gianina Cărbunariu

Première le 14 juin 2013 | Teatrul National Radu Stanca Sibiu

Chacune des cinq scènes du spectacle est une fiction inspirée d'une réalité ou d'un type de discours public présent dans la société roumaine actuelle : du mur construit à Baia mare pour séparer la communauté Rom de la rue principale de la ville jusqu'à la différence de plus en plus marquée entre les catégories sociales mais aussi la sauvegarde du "citoyen", de nouvelles règles sont en fait inventées qui stigmatisent la différence et estompent tout ce qui pourrait nous rapprocher. Le discours politique à propos de la pauvreté (vue comme la faute de celui qui est incapable d'être compétitif ni efficace) a contaminé l'espace public et risque de devenir la perspective normale, juste, et de bon droit. Les courants nationalistes des dernières années sont les conséquences les plus visibles de l'attitude politique discriminatoire qui provoque un manque de tolérance et la recherche de boucs émissaires.

On accepte, sans jamais les remettre en question, ces nouvelles règles qui limitent nos droits d'habitants de la ville. Les acteurs principaux se sont accaparés l'entière visibilité, pendant que nous restons spectateurs, que nous nous taisons dans l'ombre. Quand on nous demande notre avis, c'est le plus souvent pour la forme. De plus en plus, nous avons le sentiment que les villes ne nous appartiennent plus, nous les habitants. Les décisions concernant leur avenir sont prises en ignorant les prises de positions, les critiques, les manifestations. De toute évidence, nous devons, nous, inventer de nouveaux moyens de pression efficaces, particulièrement en ce moment ou nous vivons un moment de déroute totale, qui mène à l'insécurité voire le désespoir.

De temps en temps, la réalité est tellement absurde, et les fictions orchestrées par les médias si réalistes, que nous ne réussissons plus à articuler de manière cohérente un discours de défense, de protestation. C'est ce sentiment de déroute, de blocage, que j'ai essayé de transmettre dans ce spectacle.  Je ne sais pas si cela sert à quelque chose, mais ce que j'essaie d' exprimer, c'est justement l'incapacité à le faire.

Production Teatrul National Radu Stanca / Sibiu
Coproduction Théâtre National / Bruxelles
En collaboration avec le Festival d’Avignon
Avec le soutien du programme Culture de l'Union européenne dans le cadre de Villes en scène/ Cities on stage.
Avec le soutien de la Fondation BNP-Paribas pour les représentations à Avignon. En collaboration avec l’Institut Culturel Roumain.

L'atelier citoyen Moving cities Sibiu accompagnera la création et sa tournée.